×

Engagement communautaire


Engagement de l’ARREP
pour le financement de projets humanitaires

Sur proposition dûment approuvée, il est résolu à l’unanimité d’accepter de s’impliquer dans un projet éducatif ou humanitaire selon des critères précis préétablis suivant la mission de notre association.

Résolution votée au conseil d’administration
le 17 mars 2011


Voici un extrait du texte expliquant le sens donné
à cet engagement de l’ARREP :

« En lien avec la mission de l’ARREP qui est de
collaborer avec tous les autres groupements au règlement
de tout problème concernant l’éducation en général… ;

en lien avec ce que nous avons été :
des éducateurs engagés auprès des jeunes; […]

l’ARREP désire s’impliquer dans le financement de missions humanitaires à vocation éducative.

[…] L’aide apportée doit faire une différence auprès de ceux qui la reçoivent. »

Programme d’engagement communautaire et de soutien humanitaire à vocation éducative de l’ARREP

En lien avec sa mission, l’ARREP désire s’impliquer dans le financement d’activités touchant l’engagement communautaire et le soutien humanitaire à vocation éducative auprès des établissements du secteur privé préscolaire, primaire et secondaire.

En trois volets, le programme propose un appui financier :

  1. aux établissements privés pour des mesures d’aide à la fréquentation scolaire ou à la réussite éducative auprès d’élèves atteints d’une maladie grave durant leur parcours scolaire (remplir le Formulaire de demande # 1 : Élève atteint d’une maladie grave);

  1. aux établissements privés pour un groupe de jeunes élèves réalisant un projet d’engagement communautaire et solidaire au Québec, au Canada ou dans le monde (remplir le Formulaire de demande #2 : Voyage ou activité d’engagement communautaire d’un groupe d’élèves);

  1. à un membre en règle de l’ARREP désirant réaliser un projet d’engagement communautaire et solidaire au Québec, au Canada ou dans le monde (remplir le Formulaire de demande #3 Projet d’engagement communautaire d’un membre de l’ARREP).

Les formulaires peuvent être remplis à l’écran et transmis directement à l’ARREP.

Pour en connaître davantage sur ce programme, consultez le lien suivant : Engagement communautaire 

 

Nos réalisations en engagement communautaire

Année 2019-2020

Au cours de l’année 2019-2020, l’ARREP a reçu des demandes pour les trois volets de son programme d’engagement communautaire et de soutien humanitaire à vocation éducative.

Voici les divers projets pour lesquels  l’ARREP a fourni un appui financier.

Pour le volet 1, qui s’adresse aux élèves atteints d’une maladie grave, afin de mettre en place des mesures d’aide à la fréquentation scolaire ou à la réussite éducative, l’ARREP a fourni de l’aide financière à deux établissements :

le Collège d’Anjou et le Séminaire Sainte-Marie de Shawinigan.

 

Pour le volet 2, qui s’adresse aux groupes de jeunes qui veulent réaliser un projet, deux activités correspondant aux critères du programme ont été concrétisées :

des élèves du Séminaire des Pères Maristes se sont rendus au Panama, en mars 2020, pour y réaliser un travail communautaire dans le cadre d’une immersion culturelle dans un pays étranger;

des élèves du Collège Jésus-Marie de Sillery, ont partagé quelques activités bénévoles dans la communauté de Tizimin et de Merida, au Mexique, en mars 2020.

 

Pour le volet 3, qui s’adresse aux membres de l’ARREP qui s’engagent dans des projets communautaires, l’ARREP a financé un projet déposé par madame Annette Latour-Briand, impliquée dans l’Atelier 19, de Granby. Cet organisme a réuni des jeunes en difficulté et des bénévoles aînés autour d’un projet d’initiation à la céramique pour la création d’une œuvre collective intitulée « Les bancs qui rassemblent ».

 

Nos réalisations en engagement communautaire

Année 2018-2019

Au cours de la dernière année, l’ARREP a reçu des demandes pour les  3 volets de son programme d’engagement communautaire et de soutien humanitaire à vocation  éducative.

Voici les diverses collaborations pour lesquelles  l’ ARREP a fourni un appui financier.

Pour le volet 1, qui s’adresse aux élèves atteints d’une maladie grave afin de mettre en place des mesures d’aide à la fréquentation scolaire ou à la réussite éducative, nous avons reçu et accepté une demande de la part du Juvénat Notre-Dame du Saint-Laurent de Lévis.

En ce qui concerne le volet 2, qui s’adresse aux jeunes qui veulent réaliser un projet, 11 demandes nous ont été soumises.   Nous en avons accepté 7 qui correspondaient aux critères du programme. Voici la liste des écoles et le pays où le projet a lieu:

– Académie Antoine-Manseau de Joliette, en Équateur

– École secondaire Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe, 2 groupes au Sénégal

– École Saint-Jean Eudes de Montréal, au Honduras

– Séminaire Saint-François de Saint-Augustin, en Équateur

– Collège Champagneur de Rawdon, au Pérou à l’hiver 2020

– Collège Jésus-Marie de Sillery, en Équateur

Finalement, pour le troisième volet qui s’adresse aux membres de l’ARREP qui s’engagent dans des projets, nous avons répondu favorablement aux deux demandes reçues, soient celles de :

– Élizabeth Desfonds, pour Haïti à Limbé

– Hélène Bourduas, pour Haïti à Dufour

À la lueur de l’expérience de cette année, nous constatons que ce programme correspond à une demande du milieu de l’enseignement privé et de ses membres. L’ARREP est fière de s’associer à ces personnes qui s’engagent dans divers projets humanitaires et communautaires pour faire une différence.

Nos réalisations en engagement communautaire

Années 2015-2016-2017

Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières

Tenir un crayon, découper du papier, attacher un bouton, grimper, lancer un ballon, pédaler à vélo, coordonner des mouvements, se concentrer sur une tâche. Ce sont là toutes des habiletés que plusieurs enfants en début du cours primaire sont aptes à maîtriser. Mais pour d’autres enfants, ce sont là des aptitudes qui demandent effort et aide spécialisée. De cette constatation est né le projet « L’ergothérapie à l’école », mis sur pied à l’école Sainte-Thérèse de Trois-Rivières, située dans l’un des quartiers les plus défavorisés de Trois-Rivières . Ce projet est parrainé par le Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières, réputé venir en aide aux familles démunies de la ville.  Ce programme de motricité intégré à l’horaire des élèves, soutenus par une équipe d’ergothérapeutes qui les soutiennent et évaluent leurs progrès,vise à développer des habiletés motrices fines ou globales, de façon à améliorer leur rendement scolaire et leur intégration sociale en général.

L’aide financière de l’ARREP a permis de combler une partie de la rémunération des ressources professionnelles en ergothérapie, qui de concert avec tout le corps enseignant, tentent de répondre rapidement aux besoins de cette clientèle en difficulté.

*Consultez les articles parus dans les éditions du Missio de décembre 2016 et de décembre 2017.