Nouvelle orthographe


L’ORTHOGRAPHE RECTIFIÉE

Le mille-patte sur un nénuphar. / Le millepatte sur un nénufar.

Aucune des deux graphies
[ni l’ancienne ni la nouvelle]
ne peut être tenue fautive.

Intéressés nous-mêmes par le débat créé par la nouvelle orthographe en France, nous ne pouvions éviter de vous présenter plus d’information sur l’orthographe rectifiée. D’autant plus que l’ARREP a déjà pris position depuis quelques années, en acceptant l’ancienne et la nouvelle orthographe, sans en imposer une. Vous avez sans doute pu constater, si vous avez l’œil pointu, qu’il arrive que, dans un même texte, les deux orthographes soient utilisées puisque toutes les deux sont acceptées au Québec. Nous avons devancé ce qui devrait être permis en France.

Nous avons cru bon de déposer ici quelques informations, articles et ressources sur les rectifications qui ont des incidences sur notre propre façon d’écrire environ deux-mille mots de la langue française. Les modifications sont limitées à quatre grands domaines :

  • l’emploi du trait d’union et la soudure,
  • le singulier et le pluriel,
  • les accents et le tréma,
  • quelques consonnes doubles.

L’orthographe, si on la compare à un vêtement de la langue, doit s’ajuster à l’évolution. Depuis trois siècles, l’Académie française n’a cessé de s’en occuper.

RENOUVO (Réseau pour la nouvelle orthographe du français), 2005(1).

QUELQUES DATES…

  • en 1740, dans la troisième édition de son Dictionnaire, un mot sur quatre est modifié dans la graphie;
  • en 1835, dans la sixième édition, l’Académie a réintroduit le t dans les pluriels enfans, contens, et d”autres; ai remplace oi dans j’avois, il étoit qui sont devenus j’avais, il était;
  • en 1990, année des rectifications actuelles, deux-mille mots se trouvent touchés. Dictionnaires et vérificateurs d’orthographe notent cette forme nouvelle et font graduellement des mises à jour.

EXEMPLES DE RECTIFICATIONS

  • l’accent circonflexe ne se met plus sur les lettres i et u (sauf à quelques exceptions près justifiées) abime, assidument, connaitre, il apparait, couter.
  • l’accentuation de mots tels allègement, allègrement, évènement, correspond maintenant à leur prononciation habituelle.
  • les familles de mots sont harmonisées : bonhommie double le m comme homme, boursouffler double le f comme souffler.
  • les numéraux composés, cardinaux ou ordinaux, sont unis par des traits d’union : vingt-et-un-mille-deux-cent-cinq, huit-centième.

 

Les graphies anciennes restent admises. Quant aux graphies nouvelles, elles ne peuvent que rendre service aux usagers d’aujourd’hui et de demain.

Extraits de : Le RENOUVO,
Grand vadémécum de l’orthographe moderne recommandée
ou Le millepatte sur un nénufar, , 2005(1)

ENTREVUE

* Chantal Contant, linguiste, spécialiste des rectifications de l’orthographe du français – émissions de télévision, entrevues à la radio, en vidéos. www.nouvelleorthographe.info/emissions.html

PUBLICATIONS SUR LA NOUVELLE ORTHOGRAPHE

* Contant, Chantal et Muller, Romain. Connaitre et maitriser la nouvelle orthographe, De Champlain S. F. inc. (livres@dechamplain.ca), 131 pages, 2005.

* RENOUVO, Grand vadémécum de l’orthographe moderne recommandée ou Le millepatte sur un nénufar, 40 pages, 2005.

* GQMNF, Les règles de la nouvelle orthographe… en bref,
disponible sur le site www.orthographe.recommandee.info .(2)

DICTIONNAIRE ET VÉRIFICATEURS D’ORTHOGRAPHE
utilisant l’orthographe rectifiée.

* Antidote 9 (ou précédents), (outil informatique d’aide pour une rédaction organisée autour d’un correcteur avancé), Éditeur Druide informatique, www.antidote.info/antidote

En plus d’un dictionnaire (définitions, synonymes, conjugaisons, grammaire), et de nombreuses fonctions, il permet de ne retenir que la nouvelle orthographe, de retenir seulement l’ancienne ou d’accepter les deux.

* Les dictionnaires Larousse et Le Petit Robert tiennent maintenant compte des deux formes d’orthographe.

DANS NOS ÉCOLES

* Message du GQMNF (ajout décembre 2016) :
Nouvelle orthographe à l’école et nouveaux livres arrivés au Québec (pour tous)


(1) RENOUVO (Réseau pour la nouvelle orthographe du français – France, Suisse, Québec), http://www.renouvo.org/

(2) GQMNF (Groupe québécois pour la modernisation de la norme du français), http://www.gqmnf.org/